12/20/2018 Publications scientifiques

Effets des hautes pressions sur les propriétés optiques d'une nanoparticule d'or

Une modification importante de la résonance plasmon est observée.

Des chercheurs de l'Université Claude Bernard à Lyon ont étudié l'impact de hautes pressions sur une nanobipyramide d'or unique. Pour cela, ils ont mis au point une cellule à enclumes de diamants ultraplate qui permet de monter à des pressions de 10 GPa. La cellule a ensuite été combinée à un microscope basé sur la spectroscopie à modulation spatiale permettant de sonder la réponse optique de la nanoparticule d'or. Un décalage de la résonance plasmon vers le rouge a ainsi été observé en augmentant la pression.

Ce type d'étude pourrait permettre de répondre à des questions fondamentales sur la sensibilité des propriétés physiques des nanoparticules à différents paramètres extérieurs.

Plus d'informations au sein de la publication dans ACS Nano :
https://pubs.acs.org/doi/10.1021/acsnano.8b05539