01/16/2019 Publications scientifiques

Vers un test universel de détection du cancer ?

L'analyse de la méthylation de l'ADN grâce à des nanoparticules d'or permet de diagnostiquer un cancer en moins de 10 minutes.

Des équipes australiennes ont mis au point un test de diagnostic du cancer basé sur l'analyse de la méthylation de l'ADN, qui diffère entre les cellules saines et les cellules cancéreuses. Ils font l'hypothèse que cette méthylation caractéristique pourrait servir de biomarqueur universel du cancer.

Pour détecter la présence de cette méthylation caractéristique, ils exploitent la différence de comportement de l'ADN vis-à-vis des nanoparticules d'or : l'ADN des cellules cancéreuses empêche l'agrégation de celles-ci en milieu salin, contrairement à l'ADN des cellules saines. Une détection à l'oeil nu est donc possible, puisque l'agrégation des nanoparticules induit un changement de couleur du rouge au bleu.

Ainsi, le test de détection mis au point pourrait permettre de diagnostiquer un cancer rapidement (moins de 10 minutes) et facilement. Cependant, il est ensuite nécessaire de compléter par d'autres tests pour déterminer la localisation et le type de cancer.

Plus d'informations au sein de la publication dans Nature Communications :
https://www.nature.com/articles/s41467-018-07214-w