Les nanoparticules d'or

Quel est la particularité des nanoparticules d’or en nanoscience et dans les nanotechnologies ?

La réponse réside dans les propriétés tout-à-fait étonnantes de l’or lorsqu’il est sous forme de particules de taille nanométrique, c'est à dire inférieures à 100 nanomètres : propriétés chimiques, optiques, électronique. Les retombées des travaux de recherche sur nanoparticules d'or concernent des domaines très variés : la conception de nouveaux nanomatériaux, la nano-électronique et les technologies de l’information, la catalyse, les bio-capteurs, la thérapie, le diagnostic et la pharmacologie. Elles apportent aussi de nouvelles solutions dans le traitement de problèmes environnementaux avec la catalyse

Cette section propose un aperçu sur les diverses propriétés et les applications des nanoparticules d'or.

Qu'est-ce qu'une nanoparticule ?

Les nanoparticules d'or sont des assemblées de quelques atomes à quelques milliers atomes de tailles comprises entre 1 et 100 nm.

En savoir plus

Synthèse et fonctionnalisation

Les propriétés des nanoparticules d’or sont intrinsèquement dépendantes de leur forme, de leur taille, de leurs défauts cristallins et de la nature de leur surface. Il est donc essentiel de contrôler ces paramètres lors des synthèses de nanoparticules

En savoir plus

Catalyse et réactivité

La réactivité chimique des nanoparticules d'or et leurs propriétés d’adsorption de molécules sont directement liées à la surface des nanoparticules et en particulier aux différentes configurations possibles des atomes de surface d’une nanoparticule.

En savoir plus

Théorie et modélisations numériques

Les nanoparticules d’or sont des nano-objets quasi-idéaux pour confronter théories et caractérisations expérimentales.

En savoir plus

Plasmonique

La plasmonique est une discipline à la frontière entre l’optique et la physique de la matière condensée. Elle s’intéresse aux oscillations collectives d’électrons associées à une onde lumineuse.

En savoir plus

Nanoélectronique

La nanoélectronique, quand elle s'intéresse aux nanoparticules d'or est centré sur les phénomènes de conduction électrique à l'échelle nanométrique. Il s'agit de comprendre comment un flux d'électron s'amorce à la surface d'une nanoparticule.

En savoir plus

Nanoparticules d'or pour la santé

Les nanoparticules d'or sont utilisées en biologie pour l’imagerie et pour le diagnostic. Elles peuvent aussi vectoriser des substances actives (médicaments) vers des cibles pathogènes. De plus, du fait de leurs propriétés de résonance de plasmon et de photo-thermie, elles présentent un potentiel dans le domaine de la thérapie, ce qui donne lieu actuellement à un nombre grandissant de travaux.

En savoir plus